STS, un « code secret » pour envoyer gratuitement des cartes postales ?

6 réponses

  1. Aurélien dit :

    super article très bien documenté, bravo et merci d’avoir testé pour nous le légendaire sigle STS !

  2. Ducono dit :

    Gratuité due à la flemme des postiers qui ne veulent plus s embêter à chasser les taxes comme nous le faisions il y a 30 ans..

    • Bonjour,
      merci pour votre remarque.
      Je pense que la perception de la taxe revient au final plus cher que de laisser quelques cartes « filer », et que l’on ne peut pas comparer le travail de postier d’il y a 30 ans, où les cadences étaient, je pense, moins élevées et plus centrées sur la distribution du courrier que des colis. Si, de plus, l’emploi de cette « astuce » reste marginale dans un contexte où l’envoi de courriers s’effondre, je peux comprendre que l’intérêt d’une chasse aux taxes soit moindre.
      Par ailleurs, nous avons réalisé le test sur des cartes postales, mais il est probable que cette astuce fonctionne moins sur des enveloppes (pas trace d’ailleurs de cas, sur internet, où STS ait fonctionné avec des enveloppes), où le contrôle du bon affranchissement se doit d’être plus rigoureux, étant donné que le tarif augmente avec le poids (une carte postale aura toujours un poids inférieur à 20g).
      Enfin, comme vous avez pu le constater à la lecture de l’article, certaines cartes taxées ont été retenues par la Poste.
      Bonne journée,
      Eymeric Manzinali

  1. 23 juin 2017

    […] il m’est arrivé une expérience similaire dernièrement. Je venais de publier l’article sur STS – une franchise postale légendaire destinée aux étudiants – et en essayant des mots clés dans Google, pour voir si mon billet était bien référencé, je […]

  2. 20 janvier 2018

    […] il m’est arrivé une expérience similaire dernièrement. Je venais de publier l’article sur STS – une franchise postale légendaire destinée aux étudiants – et en essayant des mots clés dans Google, pour voir si mon billet était bien référencé, je […]

Laisser un commentaire