Légendes urbaines d’enterrements de vie de jeunesse

4 réponses

  1. Ami étudiant dit :

    « Ayant entendu ce récit d’un ami étudiant en 2016 »

    Coucou !

  1. 5 novembre 2018

    […] → Légendes urbaines d’enterrement de vie de jeunesse […]

  2. 1 juillet 2019

    […] s’écartent de la norme. Ainsi, les légendes d’enterrements de vie de jeunesse mettent presque toutes en scène les excès de la fête ou l’infidélité d’un des futurs mariés pour en montrer les conséquences funestes : un homme […]

  3. 15 mars 2020

    […] Beaucoup de légendes urbaines sexuelles délimitent, en quelque-sorte, ce qui relève d’une sexualité normale ou pathologique (la sexualité pathologique étant définie comme une hypersexualisation, une sexualité déviante ou une absence de sexualité). Dans ces récits, cette dernière forme de sexualité est presque toujours punie par un accident cocasse, avec des conséquences plus ou moins graves allant jusqu’à la mort (Renard & Campion-Vincent, 2002). C’est ce que l’on constate, par exemple, dans les légendes urbaines d’enterrement de vie de jeunesse. […]

Laisser un commentaire